Affaire Maëlys : le décryptage des experts sur sa mort

 
 
Auteur de l'article eleonore.bounhiol , publié le 11/02/2022 à 18:02
Maëlys de Araujo
Alors que le procès de Nordahl Lelandais pour l’enlèvement, la séquestration et le meurtre de Maëlys de Araujo se poursuit, légistes et experts de la police scientifique ont tenté de décrire, à la barre, comment la fillette aurait perdu la vie.

Cette nuit du 27 août 2017 qui sera fatale à la petite Maëlys, Nordahl Lelandais est le seul à savoir ce qu’il s’y est vraiment passé.

Depuis maintenant près de deux semaines, la cour d’assises de l’Isère tente pourtant de décrypter le mystère de la mort de la fillette.  Car l’accusé s’en tient pour l’heure à sa version : dans sa voiture, il aurait donné « quelques coups » à la jeune Maëlys, avant d’abandonner son corps sans vie dans la montagne.

Un scénario qui est loin de convaincre les enquêteurs, mais aussi les proches de la fillette.

Le 10 février 2022, experts en médecine légale et policiers scientifiques qui ont travaillé sur l’affaire ont été appelés à témoigner, devant la cour, pour faire part de leurs conclusions.

Des hypothèses glaçantes

Le 14 février 2018, lorsque les restes de Maëlys sont découverts, dissimulés sous une pierre, en pleine montagne, ce sont eux qui ont été chargés de tout analyser scrupuleusement. Disposition du corps, autopsie, analyse des os, des vêtements…

En raison de l’état avancé de la dépouille de la fillette, et de l’emplacement où son corps est resté pendant près de 6 mois, malheureusement, les expertises n’ont pas permis déterminer avec précision la cause de la mort de Maëlys, pas plus qu’elles n’ont pu démontrer si elle avait été victime de violences sexuelles.

Mais au fil de leurs minutieuses analyses, ils ont pu émettre des hypothèses sérieuses, et glaçantes. Ils ont partagé leurs impressions avec la cour, sous le regard lourd et les yeux tristes des proches de Maëlys, qui ont dû affronter la terrible réalité.