Affaire Maëlys : les 9 minutes qui ont scellé le sort de la fillette

 
 
Auteur de l'article eleonore.bounhiol , publié le 04/02/2022 à 18:02
Maëlys de Araujo
Au procès de Nordahl Lelandais, enquêteurs et témoins ont retracé, minute par minute, la dernière soirée de Maëlys.

Depuis lundi 31 janvier 2022, Nordahl Lelandais, 38 ans, comparaît devant la cour d’assises de l’Isère à Grenoble pour l’enlèvement, la séquestration et le meurtre de la petite Maëlys de Araujo, 8 ans. Un procès aussi attendu que redouté, notamment pour la famille de la fillette, qui souhaite des réponses aux questions que l’enquête n’a pas permis de répondre.

De la fête au drame

Pendant plusieurs jours, les débats se sont d’abord penchés sur la personnalité de l’accusé, et sur sa curieuse vie en prison. Avant de se concentrer, dès jeudi 3 février, sur les faits. 

Le 27 août 2017, Nordahl Lelandais enlève Maëlys, alors que la fillette assistait à un mariage avec sa famille dans une salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin, en Isère. Six mois plus tard, acculé par une trace ADN retrouvée dans sa voiture, il avoue et mène les enquêteurs au “tombeau” de Maëlys, un endroit escarpé en pleine montagne.

A la barre, les enquêteurs ont tenté de reconstituer, minute par minute et grâce aux témoignages recueillis pendant l’enquête, la tragique soirée qui a mené au drame, et sur les six mois d’attente qui ont suivi.