Cauchemar au pensionnat : Agnès Marin, violée et tuée par un camarade psychopathe

 
 
Auteur de l'article eleonore.bounhiol , publié le 02/09/2022 à 11:09

Affaire Agnès Marin : le terrible calvaire de la jeune pensionnaire

Passé aux aveux, le suspect raconte par le menu le détail de son crime atroce.

Dans l’après-midi du 16 novembre, il propose à Agnès d’aller chercher des champignons hallucinogènes dans le bois. L’adolescente le suit sans se douter de ce qui l’attend. Matthieu l’attire dans un ravin, l’attache à un arbre, et la viole. Elle tente, en vain de se défendre, mais le jeune homme la roue de coups, avant de lui asséner plusieurs coups de couteau. Agnès succombe. Matthieu trouve, dans ses affaires, un bidon d’essence pour briquet. Il en asperge son cadavre, rassemble quelques brindilles, et y met le feu.

Au lycée Cévénol, le choc est de taille. Surtout que, dans les heures suivant la disparition d’Agnès, Matthieu avait fait mine de participer aux recherches, aux côtés des amis de la jeune femme.

Le 20 novembre, une marche blanche rassemblant près de 4000 personnes est organisée, en mémoire de la jeune femme.