Cecil Hotel : suicides, disparition... L'histoire glauque de l'hôtel le plus hanté du monde

 
 
Auteur de l'article laure-helene , publié le 04/01/2022 à 16:01

Cecil Hotel : le repère de tueurs en série

Le Cecil Hotel n’a pas accueilli que des anonymes qui l’ont choisi comme décor pour leur suicide. Richard Ramirez, tueur en série américain, y a séjourné plusieurs semaines, au milieu des années 1980. Ce fut également le cas de l’Autrichien Jack Unterweger, surnommé « l’Etrangleur de Vienne », et qui décide d’assassiner plusieurs prostituées des environs pendant son séjour à l’hôtel dans les années 1990.

Cette série de suicides, de crimes ou d’événements étranges semble s’arrêter dans les décennies qui suivent et l’hôtel ne fait plus parler de lui jusqu’au début des années 2010. Rénové de fond en comble par ses nouveaux propriétaires, il accueille de nouveau les touristes cette année-là et sa réputation semble désormais faire partie du passé. Pourtant, il suffit d’un nouveau drame en 2013 pour relancer la machine, avec la mort d’Elisa Lam…