Ce qu’il se passerait vraiment en France en cas d’invasion extra-terrestre

 
 
Auteur de l'article eleonore.bounhiol , publié le 25/07/2022 à 15:07
Des soucoupes volantes
Istock
Les autorités ont prévu le coup. Découvrez comment l’Etat compte réagir si le pays reçoit des visiteurs venus d’ailleurs.

L’éventualité semble peu probable. Et pourtant. Le fantasme d’une invasion extra-terrestre n’a jamais été aussi discuté scientifiquement. Dernièrement, la NASA annonçait le lancement d’une enquête d’envergue sur les objets volants non identifiés, après qu’un nombre « croissant » d’entre eux aient été observés dans le ciel dernièrement.

De quoi ravir les fans de science-fiction et les amateurs d’ufologie. Il n’est en effet pas impossible que la planète Terre soit un jour visitée par des aliens. Surtout que l’on sait désormais que plusieurs exoplanètes réuniraient les conditions nécessaires à l’apparition d’une forme de vie intelligente.

Mais à quoi ressemblerait une telle invasion ? Comme l’imagine Slate, il faut s’attendre à une certaine vague de panique, en premier lieu. Comme en temps de guerre, mais pire : cette fois, c’est toute la planète qui se sentira « attaquée ». Et dans un tel cas de figure, il n’existe aucun protocole de « défense » à l’échelle globale.

Ce sera donc à chaque pays et à chaque gouvernement de prendre les mesures jugées nécessaires pour endiguer le chaos et défendre son territoire contre les envahisseurs.

En France, il est fort probable que l’exécutif mette en place le « protocole gouvernemental de gestion des crises majeures ». «  Le Centre interministériel des crises, qui dépend du Premier ministre, sera alors immédiatement en mesure d’appliquer un plan d’urgence en coordination avec le Secrétariat général de sécurité nationale, la Sécurité civile, le ministère de l’Intérieur et celui de la Défense », ajoute Slate.

« Il y a un protocole en cas de menace connue » affirmait par ailleurs l’armée française à Ouest France il y a quelques jours.

Etat de siège : le cran au-dessus de l’état d’urgence

L’état de siège pourrait être activé dans la foulée : c’est un régime encore plus contraignant que l’état d’urgence, que nous connaissons bien dans l’Hexagone.

Les autorités auront, en gros, carte blanche pour rétablir l’ordre. Les citoyens, eux, seront invités à se confiner chez eux (encore), le temps que les organisations internationales décident d’un plan d’action commun.

Mais dans un scénario moins catastrophe, il est aussi possible que le premier contact avec les extra-terrestre sont moins « violent ». Ces derniers pourraient, par exemple, communiquer par radios interposées dans un premier temps. Mais dans quelle langue ?

« Même s’il n’existe pas officiellement de travaux sur la question, on qui s’appliqueraient à d’autres civilisations. La musique est une bonne piste car c’est un langage qui, sur Terre, peut être compris par tout le monde, sans barrière de la langue. Le dessin est également une option intéressante » raconte Alain Lecavelier, directeur de recherche au CNRS, chez Slate.

 En 2020, une étude de la revue The astrophysical journal estimait, en se basant sur l’équation de Drake, qu’il existait au moins 36 civilisations extra-terrestres intelligentes dans la Voie lactée. La plus plus proche se trouverait à 17 000 années-lumière de la Terre.

Lire aussi :

OVNIS : les histoires d’enlèvements les plus troublantes

En 1957, la découverte d’une soucoupe volante captive l’Angleterre