Ces 10 dangereux suspects sont introuvables…

 
 
Auteur de l'article eleonore.bounhiol , publié le 31/03/2022 à 16:03
image
Investigation criminelle
Adobe Stock
Lancer le diaporama
Vous les avez peut-être croisés sans le savoir. Ces 10 hommes font partie la « most wanted list » d’Europol, le gendarme Européen. Ils ont commis des meurtres et des agressions d’une rare violence, et sont depuis introuvables… Découvrez leurs glaçants profils.

Tous les ans, le FBI américain publie sa liste des 10 criminels les plus recherchés. Mais l’Europe et la France ne sont pas en reste.

Ici aussi, de nombreux suspects sont encore dans la nature. Les plus dangereux sont même compilés sur le site d’Europol, qui offre des récompenses pour quiconque aurait des informations précieuses à leur sujet.

François Pasquali, un français de 48 ans, faisait partie, jusqu’à peu, de cette fameuse liste. Le 20 janvier 2021, cet homme, en cavale depuis 4 ans, a finalement été arrêté en Espagne.

Les hommes les plus recherchés de France

Il était poursuivi pour avoir violé une vieille-dame désorientée en 2009, à Saint-Etienne. Dans un premier temps, la police n'était pas parvenue à l'interpeller, car la victime demeurait incapable de décrire son agresseur. En 2012, Pasquali est arrêté dans une affaire de violences conjugales. Ses empreintes sont relevées, et elles matchent avec la scène de viol.

François Pasquali est d’abord placé en détention provisoire, mais il obtient rapidement une libération dans l’attente de son procès. Sauf qu’il ne refait plus surface… En 2016, il est condamné par contumace à 10 ans de réclusion criminelle. Depuis, les forces de police européenne étaient activement à sa recherche. Il a fini par être repéré, en janvier 2021, dans la banlieue de Barcelone.

Comme lui, ils sont nombreux à échapper à la justice pendant des années, en usant des pires subterfuges pour se cacher. Certains fugitifs changent d’apparence, utilisent des alias, et vivent coupés du monde.

Si, en France, on parle souvent de Xavier-Dupont de Ligonnès comme de l’homme « le plus recherché » de l’Hexagone, on ignore souvent que d’autres suspects, moins connus, mais au profil particulièrement glaçant se terrent dans la nature. Europol les cherche inlassablement depuis parfois plusieurs décennies. En ce moment, trois français sont dans la ligne de mire du gendarme Européen.

Découvrez dans notre diaporama le portrait de 10 de ces suspects « introuvables »…

1 / 10

Capture d'écran du site Europol

Joël Soudron

Joël Soudron, 42 ans, originaire de Guadeloupe, est soupçonné d’avoir été le chef d’un réseau de trafic de cocaïne à grande échelle entre 2005 et 2011.

Il est interpellé en 2016 en Afrique, avant d’être condamné en France à six ans de prison. Il s’est évadé de prison en 2018. Depuis, il fait partie des criminels les plus recherchés d’Europe.

Joël Soudron est décrit par les enquêteurs de la Brigade nationale de recherche des fugitifs (BNRF), comme un homme « très discret, réfléchi » bénéficiant d’une « surface financière démesurée ».

2 / 10

Capture d'écran du site Europol

Farouk Hachi

Soupçonné d’être le cerveau d’un gang de braqueurs du nord de la France, Farouk Hachi, un roubaisien de 51 ans, est arrêté en 2002, puis remis en liberté en 2005 dans l’attente de son procès.

Il est, depuis, introuvable.

En 2009, il est condamné par contumace à 20 ans de prison.

3 / 10

Capture d'écran du site Europol

Karim Ouali

Le Français Karim Ouali, 44 ans, est recherché pour avoir tué à la hache l’un de ses collègues en 2011, alors qu’il travaillait en tant que contrôleur aérien à l’aéroport de Bâle-Mulhouse. Après son crime, il s’était enfui en Asie, tout en semant de fausses pistes à travers la France.

Aux dernières nouvelles, il serait à Hong Kong, selon un profil retrouvé sur un site de rencontres, où l’homme s’afficherait sans discrétion. Mais sans contrat d’extradition, la police européenne n’est toujours pas parvenue à l’interpeller.

4 / 10

Capture d'écran du site Europol

Tibor Foco

L’Autrichien Tibor Foco, âgé de 64 ans, est recherché pour l’assassinat particulièrement violent d’une prostituée en 1986. Il a pourtant été condamné à la prison à perpétuité en 1987, mais est parvenu à s’évader en 1995. Et depuis plus de 25 ans, le meurtrier est introuvable.  

Europol offre une récompense de 20 000 euros aux personnes qui partageraient des informations permettant de le retrouver.