Meurtre de Vanesa : que sait-on de la maison abandonnée dans laquelle son corps a été retrouvé ?

 
 
author
Auteur de l'article Planet.fr, publié le 21/11/2022 à 17:11
Meurtre de Vanesa : que sait-on de la maison abandonnée dans laquelle son corps a été retrouvé ?
Après les aveux du principal suspect Romain C, le corps de Vanesa, l'adolescente de 14 ans disparue vendredi dans le Lot-et-Garonne, a été retrouvé sans vie dans une maison abandonnée de Birac-sur-Trec. L'édifice, inhabité depuis plusieurs décennies, est désormais au cœur de l'enquête.

Elle n’avait plus donné signe de vie depuis vendredi 17 novembre. Ce jour-là, à Tonneins (Lot-et-Garonne), Vanesa, une adolescente de 14 ans, quitte son collège à pied en début d’après-midi. Et puis, plus rien. A 18h45, sa mère, folle d’inquiétude, signale sa disparition aux gendarmes. Un dispositif de taille est immédiatement déployé pour retrouver la jeune fille. Le visionnage des 28 caméras de surveillance disposées dans la commune permet aux enquêteurs d’identifier un véhicule suspect dans les environs, au même moment. Il appartient à un certain Romain C, 31 ans. Interpellé et placé en garde à vue, ce jeune père de famille avoue le pire : pris d’une “pulsion”, il aurait enlevé puis violé Vanesa avant de l’étrangler et d'aller dissimuler son corps dans une maison abandonnée des environs. Cet endroit se situe dans le village de Birac-sur-Trec, à une quinzaine de kilomètres de Tonneins. Samedi 19 novembre, c’est là que le corps sans vie de l'adolescente sera retrouvé.

Meurtre de Vanesa : la photo de la maison abandonnée

La bâtisse, “un peu vieille, mais toujours sur pieds”, selon Le Républicain, serait inhabitée depuis 40 ans.“Le propriétaire l'a acheté il y a 40 ans. Il a une autre maison un peu plus loin dans la commune”, confie un voisin au journal. Lui n’a rien vu, ni entendu, le soir du drame. Sur Google Maps, on peut voir à quoi ressemble l’édifice. Peu de temps après la découverte macabre, qui bouleverse depuis toute la commune, le propriétaire de la maison, un agriculteur du village, est venu apposer des planches en bois pour sceller le logement.Le lieu devrait désormais être passé au peigne fin par les enquêteurs, qui tentent d’éclaircir les…