Val-d'Oise : des parents découvrent les restes du cercueil de leur fille dans des gravats

 
 
author
Auteur de l'article Planet.fr, publié le 06/12/2022 à 12:12
Val-d'Oise : des parents découvrent les restes du cercueil de leur fille dans des gravats
Ce couple du Val-d'Oise vit un cauchemar, car il doit enterrer une seconde fois sa fille décédée en 2009. Le cercueil de leur bébé a été détruit il y a quelques semaines et des restes ont été retrouvés parmi les gravats du cimetière. Ce que l'on sait.

Marie-Anne et Kevin, parents de quatre enfants et d’une petite Léanne, décédée en 2009 de la mort subite du nourrisson, ont enduré une expérience qu’aucun parent ne devrait avoir à vivre. Le père de Marie-Anne décède le 10 novembre, suite à quoi elle prend contact avec les pompes funèbres. La famille voudrait enterrer l’homme aux côtés de sa petite-fille, dans le but de respecter ses dernières volontés, explique Le Parisien, qui rapporte l'histoire de Marie-Anne et de son mari.La veille de l’enterrement, le 18 novembre, c’est le premier choc. Les pompes funèbres appellent Marie-Anne et Kevin pour les informer du fait qu’il faudra faire changer le cercueil de leur fille, sur lequel ils seraient tombés alors qu’ils creusaient la tombe du grand-père. A la fin de l’enterrement, Marie-Anne, chamboulée, remarque de grands sacs de gravats non loin de la sépulture familiale. En passant, elle croit voir des morceaux de bois blanc du cercueil de sa fille, mais s’oblige à ne pas regarder d’avantage.

Le cauchemar d’un couple au cimetière : la descente aux enfers

Le lendemain, la famille retourne au cimetière. Ils trouvent alors plusieurs morceaux du cercueil de Léanne, ainsi que sa plaque de remarque et une poignée du cercueil parmi les gravats. La police est alertée, et procèdera à des fouilles quelques jours plus tard. Le couple apprend alors que les forces de l’ordre ont également retrouvé des ossements de leur fille parmi les gravats.Les restes de la petite seront alors exhumés pour être enterrés une seconde fois dans un nouveau cercueil. Malheureusement, il n’y a aucune manière de savoir avec certitude si la dépouille de Léanne a été restituée au complet. Et c’est ce doute qui hante les deux parents effondrés, comme le rapporte Le Parisien. Ils…